Choose another country or region to see content specific to your location.

Blog

Actualités de l’entreprise

À quoi ressemble la « nouvelle normalité » pour vous ?

Posté sur 05 August 2020 par AF Web

La pandémie de COVID-19 a, disons-le, quelque peu perturbé nos vies ces trois derniers mois. Notre liberté de nous déplacer, de faire les magasins, d’étudier et de mener notre vie sociale à notre guise a dû s’effacer au profit de mesures restrictives qui ont, de toute évidence, affecté notre manière de vivre et de travailler.

Le déconfinement progressant, chacun de nous s’adapte à une « nouvelle normalité ». J’ai donc choisi dans le cadre de mon article mensuel de publier les commentaires de certains employés d’AF sur ce qui a changé pour eux, à titre personnel, au cours de la pandémie ainsi que sur la façon dont ils s’adaptent à cette « nouvelle normalité ».

L’un de mes collègues du service commercial a ainsi déclaré : « Le pub de mon quartier me manque incontestablement. Afin de soutenir le commerce local, j’ai décidé de me faire livrer de la bière fraîche pour compenser l’absence des soirées quiz habituelles du vendredi. Ce qui en passant me fait penser aux discussions hebdomadaires sur Zoom, un outil pratique grâce auquel ma vie sociale ne connaît plus aucune frontière et qui m’a permis d’assister à des fêtes d’anniversaire virtuelles et même à des quiz costumés.

Je passe désormais beaucoup de temps en harmonie avec mon jardin et maîtrise l’art de suspendre des jardinières comme personne.

En rentrant chez moi après chaque sortie en public, je prends ma douche et bien entendu, je me désinfecte les mains dès que j’arrive au travail, à la maison et même dans la voiture après avoir fait des courses. »

Une autre personne de l’équipe commerciale a quant à elle indiqué : « Grande amatrice de claquettes, j’étais aux anges quand mon cours de danse habituel est devenu virtuel. J’ai ainsi pu poursuivre mon entraînement, ce qui s’est avéré essentiel à mon bien-être. Je dois aussi me montrer beaucoup plus attentive quand je me promène en public pour veiller à bien respecter les règles de distanciation physique. Pour être honnête, je ne m’étais jamais rendu compte du temps passé dans ma vie d’avant à déambuler de façon presque inconsciente. »

Au marketing, quelqu’un a expliqué : « Pour pouvoir travailler chez moi, je me suis installé un poste de travail sur le palier entre le deuxième et le troisième étage façon « quai 9 ¾ » dans Harry Potter, avec une bibliothèque en arrière-plan pour me donner un air faussement intelligent pendant mes appels Zoom. J’ai aussi officiellement pris l’habitude de me frotter les mains et je me les désinfecte plus de fois qu’il n’est possible de les compter au cours d'une journée. Mes séances habituelles de shopping thérapeutique à Birmingham ou à Londres me manquaient, aussi ai-je opté pour la livraison en masse. Je fais toutefois très attention à bien désinfecter chaque paquet à son arrivée. »

L’un de nos collègues du service client a avoué : « J’ai développé une obsession concernant mon volant, que je ne peux m’empêcher de nettoyer chaque fois que je monte en voiture. Je passe également du temps à nettoyer des endroits que je n’aurais jamais pensé à désinfecter en temps normal comme les interrupteurs. J’aime entretenir une vie sociale par écran interposé sur Zoom et assiste ainsi à toutes sortes d’événements : des cours de remise en forme aux quiz hebdomadaires. »

L’une des membres de notre équipe de direction m’a confié : « L’expérience de l’école à la maison est pour le moins enrichissante : j’ai pleinement mis à profit les ressources disponibles en ligne et développé au passage l’autonomie de mes enfants en matière d’apprentissage. Je leur enseigne activement certaines compétences transversales, notamment l’entretien de son matériel. Les enfants ont tendance à ne pas voir les traces de doigt sur les écrans ni la saleté sur les claviers. Leur apprendre à garder un matériel propre dans le contexte actuel aura, espérons-le, un effet bénéfique à long terme ! »

Un autre collaborateur de l’équipe marketing a raconté : « Papa de jumeaux depuis peu, je passe actuellement plus de temps avec mes enfants, car le trajet pour me rendre au travail est beaucoup plus rapide en l’absence de trafic sur la route. Au lieu d’aller régulièrement faire les courses, j’effectue un gros plein hebdomadaire, ce qui est parfois difficile, car j’aime vraiment arpenter le rayon des articles en promotion pour débusquer les bonnes affaires du jour. »

Et pour finir, une personne de l’équipe marketing a ajouté : « Les repas au restaurant me manquent, j’ai donc lancé les soirées cuisines du monde « à la maison », avec notamment des sushi faits maison au prochain menu. Mon cours de gym habituel « façon danse en boîte de nuit » est désormais diffusé en direct en ligne, ce qui est génial, surtout quand je suspends la boule à facettes. Je nettoie les poignées de porte quotidiennement et je transporte du désinfectant pour les mains littéralement partout où je vais. Je frôle le harcèlement avec ma famille à force de leur répéter « Est-ce que vous avez bien pensé à vous désinfecter les mains ? ». »

Alors que nous nous adaptons peu à peu à un nouveau mode de vie « normal », force est d’admettre que le nettoyage occupe une place grandissante dans notre quotidien. De l’hygiène des mains au nettoyage de surfaces à contact élevé, il est essentiel de nous rappeler que, malgré la levée des mesures de confinement dont nous nous réjouissons, la complaisance n’est pas de mise. Nous nous devons de tous maintenir une routine en matière d’hygiène. 

Chacun se retrouvera sans doute dans la plupart de ces témoignages, mais si vous avez développé de nouvelles et obscures habitudes de nettoyage ou avez modifié votre manière de vivre, nous serions heureux d’en savoir plus. Écrivez-nous à info@af-net.com et tentez de remporter notre récompense du mois.

Articles de Blog similaires

Désolé, nous n'avons trouvé aucun article associé.